Matam : le GPT présente son candidat à l’uninominal, Fodé Amadou Camara

0
280

 

 

 

Le Parti « Guinée pour Tous » ( GPT ) a officiellement  investit son candidat à l’uninominal de Matam. Elhadj Fodé Amadou Camara, haut cadre de l’Enseignement professionnel,  a pour mission de convaincre plus d’électeurs afin de son élection face aux partis  UFR et le RPG-Arc-en ciel  dans cette circonscription de plus de 100 mille électeurs.

 

Cette cérémonie d’intronisation a connu une forte mobilisation des militants du Parti GPT de Matam au mini stadium de « BONFI  routière. »
Des militants sont venus exprimer leur adhésion aux idéaux du parti et   plancher sur ldes dispositions à réunir pour convaincre plus d’électeurs à Matam.

« Nous promettons fermement que notre candidat à l’uninominal de Matam remportera les élections législatives du 24 septembre » a exprimé Moussa Camara porte- parole de la jeunesse de Matam. Cette commune est composée de 24 quartiers et aura plus de 200 bureaux de vote. Pour avoir donc l’adhésion des populations de cette localité, « On a mis en place d’un directoire de campagne dans chaque quartier, pour vulgariser les idéaux du parti. »

Le programme de société de Guinée pour Tous (GPT) repose sur l’unité Nationale, la lutte contre l’insécurité, la pauvreté, la mauvaise gouvernance et la lutte contre l’exclusion »
« Vive le GPT, Vive la commune de Matam » clame  Elhadj Fodé Amadou Camara l’entame de son discours.
«  La cartographie électorale de Matam est composée de 105.770 électeurs dont 220 bureaux de vote. Nous avons envoyé dans chaque circonscription une mission pour identifier les grands électeurs, prendre contact avec eux » affirme le candidat GPT à l’uninominal de Matam.

Pour ce candidat, la population de ladite localité vit dans un environnement de précarité où il y’a manque d’eau, d’électricité, des conditions de vie non favorables à un épanouissement.
Pour corriger donc cet état de fait, il demande aux « MATAMKA » de l’accorder leur suffrage. Car ajoute-t-il, le parti GPT aura pour mission une fois élu à l’Assemblée : de défendre les  populations de Matam».

 Dr Kassory Fofana, quant à lui, n’a pas manqué de fustiger la gouvernance du parti au pouvoir.

 « Si l’on se trompe pour voter RPG, on aura jeté la Guinée vers l’agonie. La gouvernance actuelle ne nous  mènera nulle part » soutient le président du GPT.

Il aussi demandé aux populations de la localité de faire attention au pouvoir de  l’argent. Car «  le RPG a commencé à distribuer l’argent dans les quartiers. Une somme de 200.000fg »pour chaque famille afin de voter pour leur candidat » accuse-t-il.

« Si l’on vous donne l’argent, prenez et mangez par ce que c’est l’argent du contribuable guinéen » a conclu Dr Kassory Fofana.

{jcomments on}

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici