Fossel :  » Il n’y aura pas d’armes, que de matériels conventionnels » ( Officier de Communication de la Gendarmerie)

0
370

L’officier de communication du Haut commandement de la Gendarmerie nationale vient d’indiquer à notre rédaction qu’à cette phase électorale, la Fossel, n’utilisera que des moyens conventionnels à la disposition des agents de sécurité.

 

 » Il n’y aura pas d’armes dans nos interventions, il n’y aura que des matériels conventionnels » qui seront utilisés, assure ce matin Cdt Mamadou Alpha Barry, Officier de communication de la Gendarmerie nationale.

Dans la soirée du jeudi 29 août, la Fossel ( force spéciale de sécurisation des élections législatives) a été créée par décret présidentiel avec pour mission mission de maintenir la paix, assurer la sécurité ainsi la libre circulation, la défense des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire avant, pendant et après les élections législatives.

En croire Cdt Barry, une formation de 72 heures doit être organisée à l’intention des 15 825 agents de la gendarmerie et de la police qui composent cette force spéciale, appelée à disparaitre dès l’installation de la future assemblée nationale.

L’utilisation des moyens conventionnels, était d’ailleurs une priorité des partenaires de la Guinée qui n’ont pas manqué de le signaler lors de la présentation à la CENI du  » Plan de sécurisation du processus électoral en cette année.

Les élections législatives sont prévues au 24 septembre 2013. Les Guinéens de la diaspora, voteront eux, 48 heures avant.

Cette force spéciale, divisée en unités statiques et mobiles d’intervention, sera déployée dans toutes les circonscriptions électorales du pays.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici