La répartition de la subvention de l’Etat aux partis politiques fait des mécontents !

0
227

Certains partis politiques dont le PUSG, ne sont pas d’accord sur la clé de répartition de la subvention accordée par l’Etat à travers la Commission électorale Nationale Indépendante ( CENI).

  Il s’agit de  3 milliards  de nos francs guinéens à partager entre eux. Selon M. Yaya Kane Directeur des opérations, la CENI a pris en compte le niveau de participation de chaque parti politique en lice pour ces échéances électorales.

 Dans cette répartition, les partis politiques ayant déposé la liste nationale ont bénéficié de 2.milliards de nos francs  guinéens à partager entre 22 partis en lice dont chacun aura plus de 200 millions fg.

Par contre, ceux  de l’uninominal auront   un milliards à partager et chacun se tire avec une bagatelle de   5 millions pour  chacun.

 « Ça, c’est inacceptable, on ne  peut pas accepter cela, la CENI veut  nous marginaliser en favorisant les candidats sur la liste nationale. Chacun de nous a payé de l’argent. Donc on ne va pas se laisser faire» a  martelé Hadja Fatou Camara, candidate du parti PUSG  à l’uninominale de Matoto.

Sur la question les avis sont   partagés. Le représentant de l’UFDG, présent à la rencontre soutient la démarche de la CENI.

 « A mon avis, la clé utilisée par la CENI est acceptable. Je ne pense  pas si la CENI  peut avoir un autre critère qui est meilleur que celui là. Par ce qu’ils ont tenu compte du niveau de participation de chaque parti en lice » a dit Dr Dieng, Membre du bureau exécutif de l’UFDG.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici