» Les Guinéens ont besoin de normalité » dixit le Chef de mission d’obervation de l’UE

0
289

La mission d’observation électorale de l’Union européenne s’est présentée ce vendredi en Guinée où elle doit de surveiller le déroulement des élections législatives du 24 septembre 2013 en Guinée.

 

La MoUE a pour rôle d’observer et analyser l’ensemble du processus électoral en vue de fournir une évaluation impartiale et objective statuant sur la conformité du processus avec les normes et engagements  nationaux en matière d’élections démocratiques.

« Les guinéens ont besoin de normalité et cela passe par un parlement fonctionnel, reflétant toutes les tendances politiques, et doté de légitimité nécessaire pour répondre aux nombreux défis que le pays doit relever » a laissé entendre  M. Cristian Preda, le chef de la  mission d’observation électorale en Guinée de l’UE, membre du Parlement Européen.

Venue sur l’invitation du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation MATD  et de la commission électorale Nationale Indépendante CENI, la MoUE compte déployer d’ici le 31 Août, 24  observateurs sur les huit régions  Administratives du pays et leurs préfectures.

« Quelques jours, avant le scrutin, la mission sera renforcée par un dispositif de 30  observateurs » a-t-il ajouté

 La MOE UE a promis également de publier, après le scrutin du 24 septembre son rapport d’observation sur le déroulement du processus électoral  en cours. 

« Un rapport analytique complet sera publié un à deux mois après les élections et inclura des recommandations détaillées en vue des prochaines échéances électorales en Guinée. La MOE UE fera, le cas échéant, un suivi des plaintes et du contentieux électoral. » a- t-il conclu dans son intervention.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici