» Nous avons 30 blessés…mais nous ne céderons pas à la provocation » ( Bah Ousmane)

0
201

Le président du parti UPR,Bah Ousmane, a informé l’opinion cet après midi que l’attaque d’un cortège de ses militants a fait 30 blessés et plusieurs dégâts matériels. Le ministre d’Etat aux Travaux Publics dit avoir  » porté plainte contre x ».

 

 » L’attaque de notre cortège a fait 30 blessés, des vitres cassés, des voitures caillassées…Les jeunes,  blessés par des inconnus, ont été admis pour des soins intensifs à l’hôpital national Donka. Le cas le plus grave vient de sortir du bloc opératoire », affirme Bah Ousmane au siège de son parti.

Le ministre d’Etat, face à ses militants sous un hangar, a dit que son parti a  » porté plainte contre x devant les autorités compétentes » même s’il soutient de manière assez formelle que  » les auteurs sont identifiés ».

Le 29 août dernier, le candidat à l’uninominal de l’UPR à Ratoma, à la tête d’une caravane, dans la campagne en vue des prochaines législatives, a enregistré au niveau de Wanindara ( Ratoma) des jets de pierres  » provenant de deux côtés » de la part de certains jeunes non identifiés.

Le cortège avait pris part au niveau du carrefour Bambéto pour Cosa, Enco 5, Wanindara pour Sonfonia.

En 2010, alors candidat à l’élection présidentielle, Bah Ousmane dit avoir été  » attaqué au même endroit ».

 » On a subit beaucoup de choses, on ne s’est pas vengé…On ne se vengera pas…Notre parti est plus fort que la vengeance » calme-t-il ses militants.

El Hadj Alsény Diaouné, Candidat UPR de Ratoma à l’uninominal, comme le président de son parti, a dit que cette attaque ne fera reculer ses militants. Dans 48 heures, il compte reprendre sa campagne la même zone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici