Campagne électorale : la bataille pour s’offrir Kaloum fait des soucis…

0
235

Le centre-ville Kaloum a connu lundi 2 septembre, un embouteillage impénétrable pendant de longues heures. Il a duré de 15 à 22h. A l’origine de ces désagréments, le meeting du Rpg-arc-en-ciel. Le parti au pouvoir.

Ses militants étaient massés le long du Boulevard Telly Diallo pour faire la fête de la campagne électorale. Parmi les illustres « militants »,  l’on a vu en spectacle, le ministre délégué à la Défense nationale, le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale.

Le premier s’y est particulièrement illustré par ses slogans: « Gbamgbalan Gbamgbalan atikifan… vive RPG arc-en-ciel »

Ils étaient tous venus soutenir le candidat à l’uninominal à Kaloum du parti au pouvoir, en l’occurrence Djibril Gabriel Bngoura. Aux cotés duquel, se signale  désormais subitement KPC, le PDG de Guicopres.

A la question de savoir, pourquoi le Rpg- arc-en-ciel a-t-il choisi un lundi pour tenir son meeting en plein centre de Kaloum. La réponse du militant Amara Camara :  « nous voulons montrer aux gens de la banlieue  qu’à Kaloum c’est le  Rpg- arc-en-ciel qui est là. »

En attendant le 24 septembre, jour du scrutin législatif,  les partis en compétition à Kaloum ne ratent aucune pour se faire mal. Chacun de son coté utilise les moyens du bord pour tenter de ratisser large. Dans cette bataille sans merci, le parti au pouvoir est déjà accusé de se servir de l’argent public pour « acheter » des électeurs. Et le camp Baidy Aribot serait entre aveu d’impuissance et assurance.

Quoi qu’il en soit, à l’allure où vont les choses, la bataille pour s’offrir la  »prestigieuse » Kaloum semble faire déjà des cheveux blancs… {jcomments on}

Ismaël Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici