Sacrifice, fétichisme! : qui veut  »marabouter » la date du 24 septembre…

0
293

Sidya Touré ne boycottera pas les élections législatives du 24 septembre prochain. Mais il n’exclut pas le recours à la rue si nécessaire. Les manifestations de rue sont encore d’actualité, pour reprendre ses propres termes. Il  a dit ces propos  ce lundi 9 septembre sur les antennes de la radio Espace fm, dans les  »GG ».

Le leader de l’Ufr (Union des forces républicaines) dénonce une gestion opaque des opérations électorales.  Notamment le fichier électoral, la situation des bureaux de vote et électeurs fictifs…

Sidya Touré est allé jusqu’à évoquer le retrait de l’opposition dans les structures consensuelles mises en place au lendemain de la signature des accords du 3 juillet dernier. Telle le Comité technique et de suivi desdits accords. Néanmoins, il s’est empressé d’émettre le souhait de voir les parties prenantes aboutir  au règlement des dysfonctionnement qu’il dénonce.

De son coté sur la même chaine de radio, Moustapha Naité citera à partir du net, M. Baadiko Bah qui déclare qu’il ne croit pas que le parti au pouvoir ait autant de moyens pour frauder les prochaines élections législatives.

En clair,  dans cette citation rappelée par Moustapha Naïté, Baadiko Bah exclu le report de ces élections. Là-dessus, le leader de l’Ufd (Union des forces démocratiques) dira que des hommes politiques  s’affairent depuis peu, comme un moineau dans un champ de maïs mûr,  à  »marabouter » la date du 24 septembre, en vue de son report.

Alors question: les marabouts réussiront-ils à repousser cette date? Le temps nous en édifiera davantage.
En attendant, si les affirmations attribuées à Baadiko révélaient authentiques, Sidya Touré et Cellou Dalhein Diallo auront du mal à convaincre la majorité de leurs pairs de l’opposition à aller à la rue, voir boycotter le scrutin du 24 septembre prochain.{jcomments on} 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici