Législatives : l’opposition lève sa menace pour quelques jours

0
218

L’opposition au régime de Conakry vient de lever sa ènième menace de  » marche pacifique » en Guinée. Projetée au 19 septembre, à quelques jours de l’ouverture des bureaux de vote, en vue des législatives, cette manifestation de rue peut faire oublier le scrutin tant attendu.

C’est à la suite d’une rencontre avec le comité de suivi, sous la houlette du ponte onusien, Said Djinnit, que les Guinéens viennent de pousser un ouf de soulagement. Même si l’opposition n’a donné que quelques jours à l’arbitre, la Ceni doit se bouger afin de  » corriger les anomalies ». A défaut, Cellou Dalein et cie entendent marcher lundi prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici