Guinée : une « situation room électorale » lancée par deux ongs

0
265

Jeudi 19 septembre, Rose Guinée et Alliance Guinée ont, à travers une conférence de presse, affirmé leur volonté pour la mise en place et la gestion d’une  «  Situation room électorale »  en  Guinée pour la supervision avant, pendant et après les législatives du 24 septembre2013.

 

Le président de l’Alliance-Guinée, Ibrahima Ousmane Bah, après avoir rappelé la mission de son ONG qui est de contribuer à la promotion des droits humains,  de  l’unité et de la  gouvernance démocratique ajoutera qu’elle est composée des Guinéens et des non Guinéens basés aux USA.

Parlant de la nouvelle plate forme dénommée la « Situation room électorale en Guinée »,  Bah soutient que c’est le principe de la neutralité  qui sera observée. C’est pourquoi d’ailleurs dit-il,  il est prévu une  chambre technique de 27 membres dont le rôle et la responsabilité sera de lire et géo localiser tous les faits qui sont normaux, de transmettre à la chambre intermédiaire tous les messages nécessitant une vérification avant affichage.

 

De son coté,  le président du Réseau de Organisations  de la Société Civile pour l’Observation et le Suivi des Elections  ROSE, Tamba Fodé Tolno déclare qu’il sera déployé 1140 observateurs dans les 33 préfectures et 89 superviseurs.

 

A travers ce projet, elle met à la disposition des citoyens des outils leur permettant d’apporter leurs témoignages sur les faits affectant positivement ou négativement le processus électoral en Guinée.

 

A rappeler que selon les initiateurs, cette  « Situation room électorale en Guinée»  est un espace de collecte, traitement, d’analyse et de suivi des informations  sur le processus électoral. C‘est aussi une plate –forme de veille active ayant des capacités de réaction pour des élections législatives libres, transparentes, inclusives, acceptées et apaisées.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici