Législatives 2013 : le chef de la MOE-UE fait le point avec le Ministre Kiridi Bangoura

0
255

Au lendemain de la modification de la date des élections législatives en Guinée, le Ministre secrétaire général à la présidence de la République, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, a reçu ce lundi matin le chef de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE), Christian Preda, pour faire le point à l’issue des discussions ayant abouti au report du scrutin pour ce samedi 28 septembre.

 

Avant d’être reçu par le Ministre secrétaire général à la présidence, le chef de la MOE-UE avait d’abord supervisé le déploiement de tous les observateurs électoraux de l’UE sur l’ensemble du territoire national. Selon Christian Preda, c’est la preuve que son institution reste confiante en l’organisation du scrutin à la date prévue et à l’accompagnement du processus par son institution.

Dans une atmosphère de fraternité et de courtoisie, Naby Y. K. Bangoura et Christian Preda ont salué les engagements pris par les différents acteurs dans le souci d’assurer plus de crédibilité et de transparence à ces élections. Justement, le négociateur en chef de la mouvance présidentielle a souligné que certaines anomalies soulevées par l’opposition étaient déjà identifiées par le pouvoir qui, privilégiant l’intérêt du pays, était conscient que le 24 septembre n’était pas possible pour tenir un scrutin irréprochable.

L’une des interrogations soulevées par les deux personnalités a été la fiabilité du système électoral actuel, où la CENI est contrôleuse et organisatrice des élections en Guinée. Ce qui, sans doute, est à la base des disfonctionnements de l’institution, parfois, contre le gré même de ses membres. Le Ministre secrétaire général à la présidence, saluant l’intérêt que la communauté internationale accorde à la Guinée, a plaidé pour qu’elle continue à soutenir le pays pour corriger toutes les imperfections liées à son système électoral.

Le négociateur en chef de la mouvance présidentielle a également rassuré son interlocuteur que la CENI travaille à tenir  compte les imperfections liées au découpage électoral et au vote de ceux qui se plaignent de n’avoir pas reçu leurs cartes d’électeur. Ces derniers auront la latitude d’accomplir leur devoir civique avec les récépissés qui leur ont été délivrés lors de la révision du fichier électoral cette année.

Saluant la participation remarquée du Ministre Bangoura aux discussions, Christian Preda s’est montré confiant en l’avenir avec la tenue ce samedi d’un scrutin crédible en Guinée.

Contribution de Cheick Ah. Tidiane Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici