Violences : l’appel des leaders politiques n’est pas entendu !

0
392

La violence et les affrontements entre militants de l’opposition ne se sont pas arrêtés malgré que les leaders politiques de l’opposition et du pouvoir aient appelé à l’apaisement dans un communiqué commun.

Ce mardi à Ratoma, dans le quartier Jean-Paul 2, militants des deux camps se sont accrochés. On parle déjà d’édifices endommagés.

La campagne législative en Guinée avait débuté dans la non violence. Mais ces derniers jours, les accrochages entre jeunes ont provoqué des dégâts matériels et quelques blessés. Une situation qui inquiète à plus d’un titre la communauté internationale, la population guinéenne, les partis politiques et les autorités du pays.

C’est dans ce cadre que le Ministre des droits de l’homme et des Libertés publiques en compagne du vice président de l’UFDG,  a pris son bâton de pèlerin pour sensibiliser  et appeler la population guinéenne à la retenue.

Dans ce même ordre d’idée, la Mouvance et l’opposition ont fait conjointement une déclaration hier lundi 23 septembre 2013, à la maison de la presse. Dans cette déclaration  ces deux blocs politiques  interpellent tous les militants et sympathisants des différents partis politiques à des élections apaisées en Guinée le jour du scrutin.

« Le Samedi 28 Septembre, en Guinée et à l’étranger, nous élirons les députés de notre Assemblée Nationale, nous tournerons la page de la transition en élisant les représentants du peuple. Nous renforcerons la démocratie dans la paix et la stabilité, ces élections tant attendues sont un rendez-vous très important pour notre pays, c’est pourquoi ce soir, nous, représentant des partis politiques de la mouvance et de l’opposition, nous avons décidé d’unir nos voix pour vous adresser un même message »  a déclaré M. Lansana Komara membre du RPG arc-en-ciel.

Après donc sa tournée de sensibilisation de la population guinéenne avec le Ministre des droits de l’homme, Dr docteur Oussou Fofana s’est rendu à la maison des journalistes pour prendre part à la publication de cette déclaration conjointe avec la mouvance.

« Il est essentiel que ces élections se déroulent dans un climat apaisé, dans ces derniers jours de la campagne, le jour du vote, c’est  dans ces jours qui suivront, ainsi nous lançons un appel solennel à toutes et à tous, quelles que soient vos opinions politiques, quelle que soit votre religion, que vous soyez Soussous, peul, Malinké, Forestier, à ne pas recourir à la violence, ni  l’insulte dans ces jours qui nous conduisent aux élections, notre pays nos pères, nos mères nos frères et sœurs en trop souffert, plus jamais ça » à t-il  sensibilisé

Moustapha Naité le Directeur Générale du patrimoine Bâti,  de la mouvance présidentielle, dira que ‘’ Nous sommes tous unis dans le même amour de notre pays, dans un même attachement à l’avenir de ses filles et de ces fils, par une attitude de respect de l’autre, sans violence ni vengeance, nous voulons bâtir un pays plus beau et plus juste pour tous, déchirée par la violence des rues, la Guinée sera toujours plus pauvres.

Votons dans le calme, c’est donner  une chance de progrès pour l’avenir, en élisant dans un climat apaisé nos députés à l’Assemblée, nous donnerons aussi une image de dignité de notre pays ».

{jcomments on}

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici