Maisons calcinées à Taouyah : un journaliste parmi les victimes

0
179

Aly Léno,correspondant local de l’émission Couleurs Tropicales sur RFI,  a vu hier mardi son appartement et ses biens partir en fumées lors de l’incendie des bâtiments à Ratoma Mollatouréyah en marge des affrontements entre militants des deux bords politiques.

 

Notre confrère qui loge dans ces parages depuis quelques temps, semble sous le coup de l’émotion. Léno ne peut comprendre ce qui lui est arrivé.

Le bâtiment principal où se trouve son appartement, a été complètement calciné.

Léno a perdu ses objets de valeurs : ordinateurs, passeport, documents importants bref le contenu de sa maison n’est que lointain souvenir.

Le hic, le peu d’objets sauvés a été volé par les  » secouristes ».

Plusieurs maisons ont été brûlées dans cette zone dont des villas cossues appartenant à des opérateurs économiques.

La violence pré-électorale a enregistré déjà un mort à Conakry et plusieurs dégâts matériels dans la capitale Conakry.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici