Génève : trois africains d’origine, millionnaires en six mois !

0
286

La procureure ne trouve aucune excuse à ces gros bonnets de la drogue. Elle requiert dix ans de prison.L’inspecteur de la brigade des stupéfiants est persuadé qu’il s’agit de «gros poissons».

La représentante du Ministère public également. On reproche aux trois hommes qui comparaissent devant le tribunal depuis lundi, un trafic portant sur environ dix kilos de cocaïne. Taux de pureté: 60%. Chiffre d’affaires: 2 millions de francs en quelques mois …

La procureure Anne-Laure Huber réclame 8 ans de prison pour l’un et 10 ans pour les deux autres. Elle ne leur trouve aucune excuse. A ses yeux, ces hommes originaires de Sierra Leone, de Guinée et de Guinée-Bissau, n’avaient aucune raison de violer la loi. Ils étaient bien intégrés et ne se trouvaient pas dans la misère. J., 35 ans, marié et père de trois enfants, est au bénéfice d’un permis B. Il travaillait comme chauffeur, son épouse comme aide-soignante. Grâce à l’aide de l’Hospice général, il a pu accueillir et faire soigner ses vieux parents en Suisse.

Jamais sans sa fille

Mais il n’a pas hésité à emmener sa fillette de 7 ans lorsqu’il a voulu réceptionner, le 2 juin 2012, à la place Claparède un kilo et demi de cocaïne. Ce jour-là, il a été pincé en flagrant délit. Cela faisait des mois que la brigade des stupéfiants travaillait sur le cas. Les deux autres hommes seront arrêtés le treize juillet, eux aussi en flagrant délit.

Tribune de Génève

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici