Législatives: une Ong demande à l’opposition de privilégier les voies légales de recours

0
289

La proclamation des résultats se poursuit du coté de la CENI, pendant ce temps l’opposition dite républicaine exige la reprise des élections législatives. A défaut, elle menace de recourir à son arme fatale: la rue. Et le parti au pouvoir quant à lui, crie déjà à la victoire.

 

C’est dans ce climat, fort tendu, que l’Ong, Accar- Guinée a fait une déclaration ce mardi 08 octobre à  la maison de la presse.
Cette ong demande aux leaders de l’opposition de revoir leur décision de recourir aux manifs de rue en privilégiant les voies de recours légales.

«  ACCAR-Guinée interpelle tous les acteurs politiques à plus de  responsabilité et leur demande de s’abstenir de tous  propos tendancieux pouvant troubler la paix et la quiétude sociale. Il reste solidaire à la facilitation Onusienne et surtout du dernier communiqué de celle-ci rendu par  Said Djinnit le 05 octobre 2013. Par conséquent, nous demandons à la CENI plus d’impartialité et nous l’invitons à fournir plus d’efforts afin de donner dans les meilleurs délais que des résultats qui sont exclusivement l’expression du peuple guinéen qui s’est exprimé le 28 septembre 2013 » a indiqué Laye Mamady Condé, Secrétaire général  d’Accar-Guinée.

L’Ong Accar note avec satisfaction, l’impartialité dont a fait montre jusque-là, le collège des facilitateurs.
L’Ong plaide pour l’acceptation des résultats de tous. Elle invite les parties prenantes aux législatives dernières de recourir aux instances judiciaires compétentes pour le règlement des contentieux électoraux.{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici