Elections: la Coalition des femmes propose… la reforme de la CENI

0
240

Au lendemain de la proclamation des résultats globaux provisoires par la Céni, La présidente de la coalition des femmes et filles de Guinée pour le dialogue, la consolidation de la paix et le développement COFFIG/DCPD,  Dr  Makalé Traoré a fait une déclaration le samedi 19 octobre à la maison de la presse.

 

Dans sa déclaration, elle s’est réjouie du sens de responsabilité dont  a fait preuve  le peuple de Guinée le jour du scrutin dernier. Ce jour,  à travers donc la Case de veille que sa coalition a  mise en place  à la veille  du scrutin du 28 septembre, la COFFIG/DCPD   a déployé  600 observatrices  sur le terrain afin d’observer le déroulement du scrutin. Ces observatrices ont relevé des anomalies graves.

Pour  pallier ces dérapages dans la perspective  des élections à venir, Dr Makalé Traoré a au nom des Ongs  qui composent la COFFIG/DCPD, fait des recommandations:
– A l’Administration  d’éditer un guide électoral à l’attention des administrateurs territoriaux qui ne comprennent toujours pas leur rôle dans le processus électoral.

Makalé Traoré et son équipe demande aux uns et aux autres de s’engager rapidement dans une dynamique de reforme de la loi électorale qui est souvent floue et permet, hélas, toutes formes d’interprétations. Elle propose aussi que les réflexions portent rapidement sur la reforme de la CENI qui a montré  ses limites.

 – A la classe politique de s’en remettre aux décisions de la cour suprême qui  fera preuve de responsabilité.
– A la société civile d’ouvrir le vaste chantier de la construction d’une culture de la citoyenneté en Guinée. Il devient impératif que les guinéens franchissent le pas du militantisme zélé à la citoyenneté. L’objectif étant de doter le pays d’institutions fortes à la place d’hommes forts.{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici