Commerce : le Code de la Douane en révision

0
260

Les travaux de la journée de présentation, d’information et de révision du Code de la Douane guinéenne sont ouverts depuis ce jeudi 24 Octobre 2013 dans un réceptif hôtelier  de la place à Conakry.

La cérémonie d’ouverture a connu la présence de plusieurs cadres notamment le Secrétaire Général du Ministère délégué du budget, le représentant de la BAD, des  cadres de la douane guinéenne, les partenaires techniques au développement, des représentants des sociétés et entreprises.

L’objectif  est  la mise en œuvre du cadre des normes des organisations mondiales des lois visant à renforcer les capacités douanières, à faciliter des échanges commerciaux et à sécuriser la chaine  logistique et la recette de l’Etat.

Colonel  Toumany  Sangaré, Directeur Général de la Douane,  a rappelé à l’entame de   son discours que la direction générale de la douane s’est résolument engagée dans un vaste programme de réforme et de modernisation des méthodes et moyens de travail aux impératifs socioéconomiques du pays.  

Il a également  fait savoir  que certains  éléments  ne figuraient pas dans l’ancien Code qui date de 1990. Alors, continue-t-il, dès lors que cet ancien code de la douane, vieux de près de 23 ans n’a pas pris en compte certaines évolutions des missions de la douane tels que  l’adaptation du commerce international,  la lutte contre le trafic des stupéfiant, la contrefaçon, la piraterie, la criminalité transfrontalière.

« Ma direction a apporté  quelques changements dans le nouveau code de la douane.  Ce sont  ces changements qui seront exposés au cours de cette journée dont des dispositions tiennent compte de l’évolution du contexte économique et sociale ainsi que des autres administrations’’  conclut le DG de la Douane.

Le représentant de la BAD, coordinateur du projet de révision du code de la douane  guinéenne , Dr Mamadou Dian Diallo,  a fait savoir  aux invités que ce projet s’inscrit en droite  ligne avec le changement prôné par le Président de la République de Guinée, le Pr Alpha Condé, dans la voie de la modernisation de l’Etat et la qualification de
l’administration.

Le Code de la Douane, poursuit-il, est un élément majeur de cette modernisation. Il est le fruit des efforts des cadres de l’administration douanière, renforcé  par deux consultants financés  par la BAD (Banque Africain de Développement), dans le cadre du projet d’appui au renforcement des capacités de gestion économique et financière. Ce projet a pour vocation d’équiper des services cibles en matériels informatiques, mobiliers de bureaux, formation des cadres, assistance technique.

Selon lui, au niveau de la direction générale de la douane,  son institution a contribué à l’installation du VSAT afin que le transfert des données soient facilitées  entre les postes frontières et le poste central. 

Pour le Secrétaire Général du ministère délégué du Budget, représentant du ministre a salué et remercié.

 » Nous sommes dans un monde qui évolue. Le code qu’avait la Guinée date de 20 ans. Il est devenu caduque. Donc, il faudrait qu’on adapte au changement du monde. C’est l’objectif de cette journée de révision du Code de la Douane…’’ affirme-t-il.

Ensuite, il a invité les cadres de la douane, bénéficiaires du projet à utiliser ces outils installés dans leurs locaux à bon échéant et à vulgariser l’expérience acquis au cours de la formation pour l’intérêt de la nation.

{jcomments on}

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici