Mines: des sociétés russes et chinoises priées de se conformer aux normes ITIE

0
331

La Guinée  n’a que quatre mois pour remplir les 9 conditions d’adhésion aux normes de l’initiative pour la transparence des industries extractives (l’ITIE). C’est selon le conseil administratif de cette organisation.

 

Pour être  donc dans ce délais, le ministre  des Mines et de la Géologie Mohamed Lamine Fofana  a rencontré ce vendredi 25 octobre, dans les locaux de son département,  la commission en charge de ce dossier afin d’examiner  le travail déjà fait sur le terrain   et proposer quelques pistes de solutions pour que la Guinée soit au rendez-vous du mois d’avril 2014.

La  Guinée doit forcément obéir aux   principes qui régissent cette organisation internationale qui sont entre autres   « information sur les licences octroyées aux sociétés minières,  transparences des contrats, suivi de la production, collectes des textes, distributions des revenus et gestion des dépenses. » Pour éviter tout rejet du dossier  guinéen   au rendez- vous du mois d’avril 2014, le ministère des Mines est à pieds d’œuvre pour  satisfaire toutes les exigences demandées par L’ITIE.

C’est pourquoi, au cours de la rencontre de ce matin, il a été dit que la commission doit ramener toutes les sociétés minières  évoluant en Guinée à se conformer aux normes de l’ITIE, surtout les  sociétés chinoises et Russes qui tardent à se conformer aux normes.

Aussi, le conseil d’administration de la Guinée devra travailler à certifier le compte de l’Etat. Ensuite, il a été demandé de faire en sorte que les 700 millions de dollars obtenus de Rio Tinto apparaissent dans la loi des finances du trésor public.
Vu  tout ce travail, le ministre des Mines et de la Géologie Mohamed Lamine Fofana rassure :  « je vous rassure que nous serons conforme aux normes de l’ITIE, l’équipe mise en place pour ce dossier travail dans ce sens.»{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici