Insécurité : après feue Mme Boiro, un autre haut cadre de l’Etat abattu…

0
188

Ibrahima Kalil Diané, chef service administratif et financier au Haut commissariat à la réforme de l’Etat, abattu le week end dernier par des inconnus vers le pont de Taouyah, a rejoint cet après midi sa dernière demeure au  cimetière de Kameroun où il reposera à jamais.

C’est en présence d’une foule de parents, amis et collaborateurs de l’Agence nationale de la gouvernance électronique du Haut commissariat à la réforme de l’Etat, du ministère délégué au Budget que la dépouille de feu Ibrahima Kalil Diané a quitté aux environs de 13 heures, l’enceinte de la grande mosqu Kébé de Coleah pour le cimetière de Kameroun. Là, ses collaborateurs et amis de promotion lui ont un rendu un vibrant hommage.

Feu Diané a été présenté pour l’occasion comme un  » homme intègre » aux valeurs humaines irréprochables, capable de détendre l’atmosphère où prévaut la tension.

 » Gestionnaire  de qualité et respectueux des meilleures pratiques administratives », feu Ibrahima Kalil Diané a fait ses armes dans la gestion de la société minière Aredor, durant 10 ans. Puis au ministère délégué au Budget. A la création de l’Agence nationale de la gouvernance électronique et de l’informatisation de l’Etat, feu Diané a été appelé pour ses qualités de gestionnaire et son expérience. Là, il a été élevé au rang du Chef service administratif et financier.

Dans la nuit du vendredi au samedi dernier, M.Diané a été tué par balles à Taouyah sur la corniche par un groupe de malfrats inconnus. Ce, après lui avoir dépossédé de son véhicule. Les services de sécurité ont retrouvé cette voiture, dimanche, sans batterie et pneus, en croire une source proche de la famille Diané.

La même nuit, deux autres jeunes ont été tués à Bonfi par un groupe de malfrats en treillis militaires.

Avant feu Ibrahima Kalil Diané, c’est l’ancienne directrice nationale du Trésor public guinéen qui avait été assassinée à Kipé, en banlieue de Conakry. Seul lien avec le présent meurtre : les deux victimes sont à un niveau enviable de l’Administration guinéenne et dans le volet Finances.

{jcomments on}

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici