0rages à Conakry : le vent soufflait à une vitesse de 90 Km/h ( Météorologie)

0
337

Conakry, la capitale guinéenne, a connu des orages dans les dernières heures. Selon une estimation de la direction nationale de la Météorologie, le vent qui a soufflé atteignait une vitesse de 90 km/heure.

Ces observations faites à partir du radar PulseRad, permettent de savoir que  » 75-100 mm de pluie est tombée dans les 60-90 dernières minutes. » En ce qui concerne le vent,  » Récemment, les vents soufflaient en rafales à 90 km / h à Conakry » analyse la direction nationale de la météorologie. Toutefois,une « Alerte » pour des  » orages dangereux »  continuait d’être en vigueur pendant cette tempête.

Grâce à un système d’observationmis en place, le directeur national de la Météorologie, Mamadou Lamine Bah, que nous avons pu joindre ce matin, estime que ses équipes actuellement ces phénomènes.

Dans un article scientifique qu’il a conjointement signé, M. Bah expliquait un projet de démonstration pour le système de surveillance des conditions climatiques.

« En l’espace de quelques semaines, nous avons pu suivre activement les orages, surveiller les précipitations et émettre des alertes en cas de conditions climatiques dangereuses dans tout le pays en utilisant des technologies novatrices et l’infrastructure de tours cellulaires existante du pays », déclare le docteur Mamadou Lamine BAH, directeur de la Direction nationale de la météorologie de Guinée et président de l’association régionale 1 (Afrique) pour l’OMM (Organisation météorologique mondiale).

Cet article scientifique souligne que  » Les systèmes de surveillance et de prévision traditionnels qui utilisent des radars sont onéreux, que ce soit en termes de déploiement ou de maintenance, ils ne sont donc pas des choix possibles pour les pays en voie de développement. Ce projet de démonstration permet à la Guinée du 21ème siècle de bénéficier de prévisions et de notifications en cas de conditions climatiques dangereuses, en lui offrant une visibilité des précipitations similaire à celle d’un radar, visibilité qui peut ensuite être utilisée pour évaluer la probabilité d’inondation et de sécheresse. Cette technologie permet également d’être alerté en temps réel des orages grâce au nombre total d’éclairs. »

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici