Assassinat de journalistes de RFI: la part de condamnation de l’OGDH

0
191

L’organisation guinéenne de défense des droits de l’homme se sent choquée, meurtrie, atterrée par l’assassinat des deux journalistes de Rfi à Kidal en terre malienne, le week-end dernier. En conséquence, la section guinéenne de défense des droits de l’homme condamne vigoureusement ce qu’elle qualifie de crime abominable commis sur des personnes innocentes dans l’exercice de leur noble mission.

L’organisation guinéenne des droits de l’homme l’a fait savoir dans un communiqué signé le 05 novembre par le président de l’organisation, Thierno Maadjou Sow.

« L’OGDH en appelle à toutes les forces qui luttent pour le respect des droits de l’homme, à toutes les autorités politiques et administratives de l’Afrique afin qu’elles s’impliquent de façon courageuse et consciente dans la lutte  pour que cessent ces crimes pareils »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici