Kindia : marche des citoyens pour la libération de deux journalistes

0
266

Une marche dite pacifique des citoyens vient de prendre fin dans la  » capitale des agrumes » à Kindia pour la libération de deux journalistes d’une radio de la place interpellés et detenus il y a 24 heures à Maison centrale de ladite ville, a-t-on appris de sources concordantes.

 Cette marche pacifique des habitants de la ville de Kindia, du moins  » très nombreux », en croire nos sources, a pris son départ à la Place des Martyrs pour finir au siège du Tribunal de première instance de Kindia.

 » Toutes les femmes  du marché; les écoliers et les auditeurs sont sortis massivement pour exiger leur libération » informe-t-on.

Bangaly Condé et Balla Fakoly Kourouma, tous deux journalistes de la radio  » Sabou fm » ont été interpellés hier jeudi et detenus à la maison centrale de Kindia. Lors d’un numéro de l’émission  » A l’ombre de la vérité » , ces confrèrs sont revenus sur une décision de justice relative à un conflit domanial  à Khaliakhôri, un district de Damankanyah dans la commune urbaine de Kindia.

Selon notre source, les magistrats se sont vus offensés par les propos tenus aucours de cette émission. Principalement le vice-président du Tribunal, un certain Dominique qui a porté plainte pour  » diffamataion » contre nos deux confrères. Les journalistes ont été interpellés hier jeudi aux environs de 15 heures et détenus à Maison centrale après 4h d’audition.

Aux dernières nouvelles,  » la grandiose manifestation » a eu pris dessus de la procédure judiciaire. Les confrères Kourouma et Condé sont enfin libres.

 A SUIVRE

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici