Côte d’Ivoire: la CPI refuse de libérer Laurent Gbagbo…

0
224

La Cour pénale internationale (CPI) a jugé, lundi, que le maintien en détention de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo était « encore nécessaire pour garantir sa comparution ».

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo ne quittera pas la Haye avant son éventuel procès pour crimes contre l’humanité. La Cour pénale internationale (CPI) a estimé, lundi 11 novembre, que « malgré l’amélioration de la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire », la détention de Laurent Gbagbo « est encore nécessaire pour garantir sa comparution devant la Cour et veiller à ce qu’il ne fasse pas obstacle à l’enquête ou à la procédure judiciaire ».

Pour justifier sa demande de libération provisoire sous conditions, la défense avait notamment évoqué la santé de l’ancien président âgé de 68 ans. Mais la CPI a indiqué qu’elle n’examinerait cette possibilité qu’une fois en possession de toutes les informations nécessaires sur sa santé et a demandé un rapport sur le sujet au Greffe et à la défense de l’ancien président ivoirien.{jcomments on}

jeuneafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici