Après sa réunion d’urgence, l’opposition publie cette décision …

0
217

 Les opposants au régime de Conakry sont  » déçus  » du verdict de la Cour suprême. C’est  pourquoi ils comptent saisir des juridictions  » supranationales ». A l’issue de leur réunion d’urgence, cette déclaration a été rendue publique.

 

 » Les partis politiques membres de l’opposition républicaine ont suivi avec beaucoup d’attention la lecture de l’arrêt proclamant les résultats définitifs des élections législatives du 28 septembre 2013. Les partis déplorent que la cour suprême se déclare incompétente pour traiter des recours introduits auprès d’elle dans le cadre du règlement du contentieux électoral. Cette attitude est d’autant plus surprenante que la même cour statuant dans la même composition a procédé à l’annulation du vote dans plusieurs circonscriptions électorales, lors de l’élection présidentielle de 2010.

L’opposition républicaine regrette que cette démission de la cour suprême consacre l’absence de tout recours pour traiter des contentieux électoraux en république de Guinée. L’opposition républicaine dénonce ce déni de justice et se réserve le droit d’introduire des recours auprès des juridictions supranationales pour être rétablie dans ses droits. L’opposition républicaine se propose de se retrouver dans les prochains jours après que les partis politiques qui la composent aient procédé à des consultations auprès de leur base respective pour définir une position commune par rapport à la suite qu’elle entend donner à cet arrêt de la cour suprême. L’opposition demande à ses militants et à ses sympathisants et à tous les citoyens guinéens épris de justice et de démocratie à rester à leur écoute et à demeurer mobilisés pour la lutte pour le combat en faveur d’une Guinée plus démocratique, plus prospère et plus respectueuse des droits de l’homme. »

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici