Kankan en ébullition ce matin : colère face à une bavure des gendarmes

0
399

Jeunes citoyens et gendarmes de l’Escadron mobile se pourchassent encore ce lundi matin  de la ville de Kankan à coup de cailloux et de jets de gaz lacrymogènes, quelques heures après la mort, par bastonnade, d’un jeune footballeur, apprend votre quotidien.

 

Notre interlocuteur à Kankan fait état de tirs de bombes lacrymogènes dans la cité de Nabaya ce matin. Des jeunes sont révoltés après la bastonnade à mort de l’ancien sociétaire du Horoya A.C, Balla Condé. Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, feu Condé avait été battu à coups de crosses de fusils par une groupe de gendarmes, alors en patrouille nocturne dans la ville. Il a succombé de ses blessures dimanche vers 14 heures à l’hôpital de Kankan.

Ceci a provoqué le courroux des jeunes qui se sont donné l’objectif de  » venger » la mort de Balla Condé. Des tirs intervenaient au moment où nous parlions avec nos sources. Une camionnette de la gendarmerie recevait des jets de pierres ce lundi dans la ville de  la part de jeunes mécontents.

La décision d’instaurer les patrouilles nocturnes à Kankan, répond au besoin de lutter contre l’insécurité, explique à nos confrères d’Africaguinee Nawa Damey, Gouverneur de la région de Kankan. Cet administrateur dit avoir fait appel à un médecin légiste pour l’autopsie du corps de ce jeune dont la mort choque les citoyens de Nabaya.

 

Images d’Archives

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici