Prix Hadiatou Sow : la seule récipiendaire 2014 est Kadiatou Touré ( Télévision)

0
286

Mlle Kadiatou Touré, Jurnaliste à la RTG, vient de recevoir le seul trophée 2014 du Prix Hadiatou Sow qui récompense le meilleur travail fourni par des femmes journalistes en Guinée. L’heureuse récipiendaire a produit un reportage tv sur l’exploitation artisanale dans les mines de Kintinian dans la préfecture de Siguiri.

Pour la première fois, depuis trois ans, le Prix Hadiatou Sow, organisé par l’ong Alliance Femme et Médias, connait une seule récipiendaire cette année.

Le jury, par la voix de Mme Yansané Fatou Baldé, a évoqué é la qualité dans la recherche et importants travaux de recherche sur  le travail des enfants » dans les mines d’or de Kintinian à Siguiri.

 » Je dédie ce prix à ma chère mère qui m’a poussé aux études » affirme lauréat de ce prix.

Neuf femmes journalistes des médias guinéens ont postulé cette année dans trois catégories dont la presse en ligne, la presse écrite, la radio et la télévision.

 » On voulait prendre un excellent reportage à l’image de la journaliste Hadiatou Sow dont le prix porte le nom »* argumente la porte-parole du jury.

La présdiente de l’ong Alliance Femme et Médias, Mme Diallo Minque Curtis, a précisé que ce prix qui promeut l’excellence du travail journalistique chez les femmes de médias, est  » un plaidoyer au près de l’Etat des patrons de presse ». La redactrice en chef du journal  » Le Nimba » regrette le fait que dans plus de 200 organes de presse en Guinée, seulement sept sont dirigés par la gent féminine.

Mme Hadiatou Sow, après deux éditions, a assisté cette année à la cérémonie de remise du prix qui porte son nom. Émue, cette diplomate a apprécié à sa juste valeur  » l’hommage fait à toutes les femmes, mais surtout à celles qui, avec des moyens limités, réussissent » à faire des progrès dans leur métier.

Mme Hadiatou Sow a vivement encouragé les jeunes femmes journalistes à  » s’approprier des nouvelles technologies de l’information de l’information » dans leurs tâches quotidiennes car, prévient-elle, la concurrence est très rude dans le journalisme.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici