« Nous ne pouvons pas forcer la main » au PEDN dixit Jean Marie Doré

0
413

En conférence de presse ce 24 décembre, l’opposition s’est prononcée par rapport aux tractations pour faire revenir Lansana Kouyaté à l’Assemblée nationale. Pour L’Honorable Jean Marie Doré,  » on ne peut lui forcer la main ».

« Concernant la participation des élus du PEDN à l’Assemblée nationale,  je crois qu’il ne faut jamais perdre de vue dans l’opposition républicaine chaque parti a l’autonomie de réflexion et de décision, quand il estime que ses intérêts fondamentaux risquent  de  ne pas être bien préservés, en prenant la décision dans tel ou tel sens.

Le front de l’opposition est fort comme les partis qui le composent. Nous ne pouvons pas forcer la main à un membre de notre alliance s’il estime en conscience que les conditions ne sont pas remplies pour lui de poser tel acte. Toute analyse faite, le leader du PEDN estime qu’il n’y a pas eu d’élection donc, il ne peut participer à une assemblée qui n’en est pas une. Et ça n’affecte pas le fonctionnement  de l’opposition républicaine »

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici