Siguiri : après des manifs, les citoyens dénoncent des arrestations arbitraires

0
358

Plusieurs citoyens de Kintinian et de Fatoyah, deux localités de la préfecture de Siguiri, ont été arrêtées par les forces de l’ordre suite aux manifestations du lundi.

 

Des citoyens de Siguiri, proches des personnes interpellées, évoquent des  » arrestations arbitraires » dans les localités citées ci-haut.  » Il y a des personnes qui n’ont rien à avoir avec les manifestations. Certains sont peut être victimes de leur curiosité » nous raconte-t-on.

Nos tentatives pour joindre, dans la soirée du 24 décembre, le sous-préfet de Kintianian ont été vaines.

Des populations de Bourré dans la préfecture de Siguiri étaient nerveuses  lundi 23 décembre. Elles ont barricadé la route principale qui relie le centre-ville de Siguiri aux bourgades du Bourré, dans la sous-préfecture de Kintinian. C’est selon une source jointe par la rédaction de GuineeTime.

A l’origine de cette nervosité matinale des habitants de Bourré (sur cette photo d’archives), il semble que les gens de Bourré ont appris que la SAG (société aurifère qui exploite l’or de la localité) s’apprête à licencier plusieurs employés. Eux, ne semblent pas être dans les dispositions d’acceptation de remerciement de leurs fils.

Joint au téléphone, le sous-préfet de Kintinian M. Guissé, a confirmé cette version. « Nous sommes maintenant en réunion. Les gens protestent contre le préavis de licenciement de certains employés de la SAG qui doit entrer en vigueur le 31 décembre prochain… »

A la question de savoir quelles sont les dispositions prises par les autorités locales pour gérer ce débrayage, le sous-préfet répond que les négociations sont en cours.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici