CNT : les conseillers attendent en fin février le reliquat des 300 millions gnf !

0
409

Les membres du Conseil national de la Transition (CNT) attendent le paiement, en fin février 2014, du reliquat des  » indemnités de 300 millions gnf » promises à travers un décret du Général Sékouba Konaté, alors président de la République de la deuxième partie de la Transition.

 

En croire la dernière livraison du journal Le Lynx, les comptes bancaires des membres du CNT ont été gonflés de 100 millions de francs guinéens, le 11 novembre 2013. Une première tranche des 300 millions promises à titre d’indemnités en faveur des conseillers du CNT.

L’information est crédible, plus qu’elle vient en plus d’un membre de l’institution qui tient lieu de parlement guinéen.

Le 30 février 2014, poursuit le satirique, le reliquat de ce montant devrait aussi tomber dans les comptes de Hadja Rabiatou Sérah Diallo et les autres conseillers du CNT, au titre des indemnités pour  » services rendus à la Nation ».

Le décret portant sur cette  » disposition spéciale » a été publié le 21 octobre 2010. En plus des indemnités des 300 millions, chaque membre du CNT devait également bénéficier d’une  » parcelle d’habitation non bâtie et une décoration ».

Contrairement au CNT, les autres institutions de la Transition à l’image du Gouvernement et du CNDD, appellation de la junte, avaient eu, à temps, leurs parts du gâteau de …la République.

Le gouvernement, dirigé alors par Jean Marie Doré – un candidat à la présidente de la nouvelle assemblée nationale- a gratifié chacun des membres de son équipe, de miettes dont le montant équivaut à 500 millions gnf, en deux tranches. Ajoutez à ce montant une parcelle d’habitation non bâtie et une voiture sortie d’usine.

Sur ce dernier point, seuls 13 ministres  » proches » du chef du gouvernement ou  » influents » du navire à Doré avaient prendre possession de ces bolides. Le reste du groupe était obligé de se contenter de leurs Nissan 4X4 de fonction !

Parenthèse. Tout ( ancien ministre de la Transition) ministre qui n’avait pas posé des briques, à l’arrivée du Pr Alpha Condé, a vu sa parcelle replacée dans les portefeuilles de l’Etat.

Quant au CNDD, les choses se sont arrangées dans un silence de cimétière. Aucune information sur le montant n’a filtré.

Espérons que le CNTpourra avoir ce reliquat en février 2014, au moment où elle ne sera plus en place….Attends de voir

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici