samedi, avril 13, 2024

Bamako : voici le communiqué qui charge l’ancien président ATT

L’ancien président malien, Amadou Toumani Touré, est dans le collimateur du pouvoir de Bamako qui l’accuse de plusieurs charges pouvant être considérées comme  » une haute trahison » de la part d’un Chef de l’Etat en exercice. GuinéeTime vous propose le communiqué intégral du gouvernement malien.

 

 » Le Gouvernement du Mali informe l’opinion publique nationale et internationale que l’Assemblée Nationale, siège de la Haute Cour de Justice, vient d’être saisie par la lettre n°285/PG-CS du 18 décembre 2013, d’une dénonciation des faits susceptibles d’être retenus contre Amadou Toumani Touré, ancien Président de la République pour haute trahison.

 

Les faits dénoncés concernent, entre autres :

– D’avoir, en sa qualité de Président de la République du Mali, donc Chef Suprême des Armées, et en violation de du serment prêté, facilité la pénétration et l’installation des forces étrangères sur le territoire national, notamment en ne leur opposant aucune résistance, faits prévus et réprimés par l’article 33, al 2 du Code pénal ;

– D’avoir, au Mali, au moment des faits et en tant que Président de la République, donc Chef Suprême des Armées, détruit ou détérioré volontairement un outil de défense nationale, faits prévus et réprimés par l’article 34,al 2 du Code Pénal ;

– D’avoir, dans les mêmes circonstances de temps et de lieu que dessus, participé à une entreprise de démoralisation de l’armée caractérisée par les nominations de complaisance d’officiers et de soldats incompétents et au patriotisme douteux à des postes de responsabilité au détriment des plus méritants entrainant une frustration qui nuit à la défense nationale, faits prévus et réprimés par l’article 34, al 3 du Code Pénal ;

– De s’être, dans les mêmes circonstances de temps et de lieu que dessus, opposé à la circulation du matériel de guerre, faits prévus et réprimés par l’article 34, al 3-c du Code Pénal ;

– D’avoir, dans les mêmes circonstances de temps et de lieu que dessus, participé, en connaissance de cause, à une entreprise de démoralisation de l’armée, malgré la grogne de la troupe et des officiers rapportée et décriée par la presse nationale, faits prévus et punis par l’article 34,al 3-d du Code Pénal ;

– D’avoir, dans les mêmes circonstances de temps et de lieu que dessus, en tout cas, depuis moins de 10 ans, par imprudence, négligence ou inobservation des règlements laissé détruire, soustraire ou enlever, en tout ou partie, des objets, matériels, documents ou renseignements qui lui étaient confiés, et dont la connaissance pourrait conduire à la découverte d’un secret de la défense nationale, faits prévus et punis par l’article 39, al 2 du Code pénal.

L’opinion sera informée en temps utile des développements ultérieurs de ce dossier.

 

Bamako, le 27 décembre 2013

 

 

 

Latest

Newsletter

spot_img

Don't miss

spot_imgspot_img

Financement de 20 milliards gnf : BNIG et FODIP s’activent pour fortifier l’économie guinéenne.

En ce début de semaine a eu lieu la mise en place d’une ligne de financement de 20 milliards de francs guinéens. La cérémonie...

Projet PIDACC : Publication de l’attribution du contrat relatif au recrutement d’un Consultant individuel chargé de la revue à mi-parcours du PIDACC-BN/GN

PUBLICATION DE L’ATTRIBUTION DU CONTRAT RELATIF AU RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL, CHARGE DE LA REVUE A MI-PARCOUR DU PIDACC-BN/GN NOTE D’INFORMATION Secteur                                                   : Hydraulique                                                : Référence de...

Projet PIDACC : Avis d’Appel d’Offres Ouvert (AAOO) pour l’acquisition de kit de foin de brousse et presses à pagne incorporé

Avis d’Appel d’offres Ouvert (AAOO) Invitation à soumissionner (IAS) BIENS IAS N° : 01/MEHH/PIDACC-BN/GN Acheteur : Ministère de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures Projet : PROGRAMME INTEGRE DE...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici