Plage de Lambanyi : un pont craque…Cinq morts signalés

0
280

Des centaines de jeunes avaient pris d’assaut très tôt hier 1er Janvier la plage de Lambanyi où un concert du reggaeman Takana Zion était prévu. Un pont s’est écroulé sous le poids de l’affluence et 5 morts et plusieurs disparus sont signalés ce matin, vient d’apprendre GuinéeTime.

Le pont d’accès à la plage de LAmbanyi, en haute banlieue de Conakry, a cedé hier sous le poids de l’affluence incroyables des jeunes adolescents de la capitale. Tous venus se recréer et suivre en direct un concert du reggaeman Takana Zion.

 » Quand le pont a cedé, les gens sont descendus dans l’eau. C’etait la panique totale » explique un témoin.

Ce jeudi 2 janvier, Lambanyi s’est reveillé sous le choc. Cinq cadavres de jeunes sont retrouvés. Qautre par suite de noyade et un autre, celui d’une jeune fille de 13 ans, sur laquelle un mur s’est écroulé, non loin de la plage.

Le monde qu’il y a eu à la plage ce 1er janvier 2014 s’est énervé contre le retard pris dans le démarrage du show. Des jeunes ne comprenaient guère la raison pour laquelle jusqu’à 16 heures, le spectacle de Takana Zion n’avait pas débuté.

Un membre du collectif Black Mafia, qui s’est prêté aux questions de la presse ce matin, a argumenté que leur artiste était sur place très tôt, dès 7 heures.

Il renvoit la responsabilité à l’organisation. Tenez, on apprend que le nombre de vigils appelés  » bodyguards » ainsi que de policiers était très faible.

Ce matin, plusieurs parents sont à la recherche de leurs progénitures qu’ils ne retrouvent pas depuis hier. Comme ce mèdecin qui, depuis hier soir, n’a aucune nouvelle de sa fille de 13 ans. Le nombre de portée est jusque-là inconnu..

A suivre.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici