Chômage : 50% des sortants d’université sans emploi…

0
278

La situation de l’emploi n’est pas reluisante en Guinée. A l’instar de l’ensemble des pays africains, notre pays possède une population jeune. Selon des études réalisées en 2011 par les perspectives économiques africaines, plus de 74% des ses habitants sont âgés de moins de 30 ans. Aujourd’hui, plus de 50% des jeunes sortants des universités de la Guinée sont sans emploi.

 

Dans notre pays, le chômage est un phénomène réel qui frappe la plupart des jeunes. Dans la capitale Conakry et les grandes villes, plus de deux tiers des diplômés de l’enseignement supérieur  sont au chômage. Cela s’explique en partie par les limites d’emploi dans le secteur public et l’étroitesse du secteur privé qui n’offre que peu d’opportunité d’embauche.

Malgré la mise en place d’une agence de promotion pour l’emploi des jeunes par les autorités, le phénomène persiste. Pour bon nombre d’observateurs, plusieurs facteurs concourent à accentuer ce phénomène dans le pays. C’est notamment l’instabilité politique, le ralentissement de la croissance économique et la faiblesse des politiques adaptées aux préoccupations des jeunes.

Notons que le chômage est un phénomène essentiellement urbain en Guinée. Il touche particulièrement les personnes âgées de 20-29 ans et surtout les jeunes diplômés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici