Guerre pour les postes à l’Assemblée nationale : première décption des  » Honorables » ( Analyse)

0
346

Le  marigot politique guinéen a été troublé ces derniers jours par des coups de canifs des alliés du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, autour des postes de vice-présidents de l’Assemblée nationale. Un spectacle qui interroge sur la motivation des uns et des autres au parlement.

Le scénario attire la honte à certains de nos futurs honorables ! Les bisbilles sans cesse étalées à la place publique, démontrent à n’en pas douter que les intérêts personnels restent le guide pour une catégorie d’élus à l’Assemblée nationale.

A peine élus, nos ( dés)honorables députés oublient déjà qu’ils ont été élu au parlement pour la défense des intérêts des pauvres populations. Et non pour se battre à avoir des fauteuils douillets de président de l’Assemblée nationale ou de vice-présidents !

La guerre déclenchée par le sieur El Hadj Mamadou Sylla de l’UDG, les répliques de Soriba Sorel Camara, son secrétaire gênant, pardon général et sa bande, est ressentie dans l’opinion comme une grande déception !

Mamadou Sylla et Soriba Sorel, des  » collaborateurs » de longue date, pour des intérêts personnels, se sont donnés en spectacle de très mauvaise qualité. Le premier accusant le second de  » traître », et l’autre prêtant des visées divisionnistes au premier. C’était décevant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici