Addis -Abeba: ce mercedi, Alpha Condé préside le conseil paix et sécurité de l’UA

0
400

Huit pays feront leur entrée à compter d’avril dans le Conseil paix et sécurité (CPS) de l’Union africaine. Le Conseil paix et sécurité (CPS) de l’Union africaine, qui compte quinze membres, et se réunira, ce mercredi 29 janvier à 19 heures sous la présidence du chef de l’État guinéen Alpha Condé, dont le pays assume la présidence tournante.

Plusieurs chefs d’État et de gouvernement participeront aux discussions, qui porteront sur les crises, et tout spécialement sur la crise centrafricaine. Le CPS devrait appuyer la transformation du mandat de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca) en une force de maintien de la paix sous parapluie onusien. Ses besoins sont estimés à plus de 500 millions de dollars, pour un effectif minimum de 6 000 hommes.

Une « entorse voulue » pour l’Égypte
Le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy fera le déplacement d’Addis-Abeba pour prendre part à la réunion du CPS. Il présentera une communication sur la situation politique et sécuritaire dans son pays. Une « entorse voulue » au règlement de l’UA, l’Égypte étant suspendue de l’organisation panafricaine depuis le renversement par la junte militaire du président islamiste Mohamed Morsi, en juillet 2013. « Cela ne préjuge en rien d’une réintégration de l’Égypte dans le giron de l’organisation panafricaine, tempère un ambassadeur ouest-africain qui a suivi les travaux préparatoires. Mais nous estimons que sa présence nous permettra de mieux appréhender la situation qui prévaut dans ce grand pays, qui était d’ailleurs membre du CPS jusqu’à sa suspension récente. »

Le Conseil exécutif de l’UA, qui s’est tenu les 27 et 28 janvier à Addis-Abeba a procédé au renouvellement partiel des membres du CPS. Huit pays y feront leur entrée à compter d’avril : le Burundi, le Tchad (qui siège également, comme membre non permanent, au Conseil de sécurité des Nations unies), l’Éthiopie, la Tanzanie, la Libye (qui remplacera l’Égypte au titre de l’Afrique du Nord), le Niger, la Namibie et l’Afrique du Sud. Enfin, la Guinée et la Gambie, membres sortants, seront reconduits pour deux années supplémentaires.

jeuneafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici