L’an 1 du BL : Faya vante le niveau d’implantation de son parti

0
352

Dirigé par l’opposant Docteur Faya Millimouno, le Bloc Libéral a célébré ce 11 février le premier anniversaire de son arrivée sur l’échiquier politique guinéen. L’événement a mobilisé des militants et sympathisants du parti ainsi que plusieurs personnalités politiques du pays.

A cette occasion, le président du parti est revenu sur le bilan d’un an de combat politique de son parti. Un parti dont l’obtention de l’agrément a nécessité plusieurs mois de revendication, la signature d’une pétition ainsi qu’un recours à la Cour Suprême.

 Faya Lansana Millimouno connu pour sa radicalité n’a encore pas manqué de dénoncer : « Le Bloc Libéral dont nous célébrons le premier anniversaire aujourd’hui est né d’un long processus d’écoute et d’interaction. Interaction entre les membres fondateurs d’une part et les guinéens de toute catégorie confondue d’autre part. Ce long processus a permis de faire un constat. L’un d’eux est que  depuis l’accession de notre pays à l’indépendance, il ya eu certes des gouvernants souvent très pléthorique d’ailleurs comme celui que nous avons aujourd’hui, des institutions créées à l’image des pays modernes, mais les chefs d’Etat qui se sont succédé ont toujours ignoré des lois en vigueur dans l’exercice de leurs fonctions. Tous ont été prisonniers de leur ethnicité et de leur incapacité d’inculquer à la jeunesse guinéenne et à la population guinéenne les valeurs républicaines… »

Parlant de l’implantation de son parti, l’opposant déclare : «  Pendant ces douze mois écoulés, le parti a réussi à valider 27 fédérations à Conakry et en Basse Cote. Et nous sommes sur le point d’implanter et de valider 10 nouvelles fédérations en haute Guinée et en Guinée forestière ce qui totalisera à 37, le nombre de fédérations à l’intérieur du pays. Pour le cas de l’extérieur, nous avons déjà des structures aux Etats-Unis, en France, en Angola, au Libéria, en Sierra Léone. Et comptons poursuivre des efforts pour avoir les fédérations dans tous les pays ou vivent nos compatriotes guinéens. Nous poursuivrons cette année 2014 l’effort d’implantation du parti en vue des échéances électorales de 2015… »

A signaler que la célébration de cet anniversaire intervient à un moment ou le parti est en pleine consultation avec d’autre formations politique n’ayant pas participé aux dernières élections législatives,  pour la création d’un groupe dit Opposition extraparlementaire. Selon Faya Millimouno, l’un des initiateurs, les consultations sont en bonne voie.

Faberto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici