Dérapages -médias: le « méa-culpa » de l’ URTELGUI

0
177

C’est comme un mea-culpa pour l’URTELGUI (union des radios et televisions libres de Guinée).  Reunis samedi 15 février à la maison de la presse de Conakry, les membres de cette association ont debattu du fonctionnement des radios privées depuis la libéralisation des ondes en république de Guinée.

 

Fait marquant de cette rencontre, une unanimité s’est dégagée sur les nombreux dérapages professionnels enregistrés dans le fonctionnement quotidien des radios privées dans le pays.

 Comme pour désormais canaliser les journalistes  non professionnels de la trentaine de radios et télévisions privées membres de l’union, une commission dite Commission de veille a été mise sur pied. Cette commission a pour mission principale d’assurer l’autorégulation des radios privées avec  a la clé, les séances de formation régulières des journalistes de ces radios privées.

Faberto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici