Reprise de violences à Conakry: Le Premier Ministre et le Gouverneur de Conakry rendus responsables

0
218
Après le drame enregistré avant hier, dans les quartiers de Tombolia, Enta, Dabompa  contre la coupure de courant, le mouvement africain pour la défense des droits de l’homme et la gouvernance (AFRIDHO) et la coordination des organisations de défense des droits de l’homme(COODDH),  ont  accusé le premier Ministre Mohamed Said Fofana et le gouverneur de la ville de Conakry d’être les responsables  de cette violence qui avait couté la vie à  Deux personnes ont été tuées et au moins 33 blessés.
 » Lorsqu’on se trompe sur les événements on doit rendre le tablier. C’est le premier ministre Saïd Fofana et le gouverneur Resco qui sont allés tenir une promesse  en disant que le courant sera de retour dans ces quartiers dans une semaine  » déploré M.Nouhan Traoré, président de l’a AFRIDHO.

Plus loin, il mettra  à nu le déficit de communication qui existe dans ce pays. Il y’a de cela trois   mois que ces quartiers n’ont pas de courant, aucune communication n’est venue de l’EDG pour rassurer les citoyens par rapport au retour du courant.  
 
 » Ce n’est pas le gouverneur de la ville de Conakry qui doit faire cette communication,
à la place de la société EDG. il y a le déficit de communication dans ce pays, l’EDG doit communiquer avec la population>>, explique-t-il.

Il a également condamné l’utilisation des armes non conventionnelles sur le terrain pour disperser  les militants. Il estime que cela est du à l’inopérationnalisation des forces de l’ordre malgré les 3ans de reforme engagée par le gouvernement.


En Guinée, chaque manifestation, enregistre des dégâts matériels et de perte en vie humaine. Pour éradiquer ce fléau  il a demandé aux guinéens de cesser de s’attaquer aux biens publics pendant les manifestations. Il a enfin déploré le vandalisme  des équipements de la société brésilienne (OAS) qui réalise des travaux routiers sur ce tronçon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici