Visite officielle: le Roi Mohamed VI, confirme avec plus d’éclat sa visite en Guinée

0
196

La visite de sa Majesté, le Roi Mohamed VI en Guinée a suscité un engouement  incroyable. Dans les lieux de cultes, dans les chaumières, dans les restaurants ou dans tous les lieux de rassemblement, on en parle !

 

Du côté des décideurs, des opérateurs économiques, on attend beaucoup de cette visite. Des flots de commentaires sont distillés dans la presse locale, comme dans la presse internationale pour saluer cette diplomatie active de sa majesté, le Roi Mohamed VI, ce qui  confirme sans ambages la popularité, le leadership régional et international de ce roi, bâtisseur,  visionnaire et qui est en harmonie avec son peuple.

Visitant la terre africaine de Guinée, le Roi Mohamed VI, vient perpétuer un héritage fort louable dans les relations entre le royaume Chérifien et la République de Guinée. Des liens qui remontent à sa Majesté le Roi Mohamed V (grand père de Mohamed VI), qui fut l’un des premiers souverains à lancer l’idée d’une Union Africaine en 1957, réunissant plus tard tous les chefs d’Etat du continent, dont les pays étaient à l’époque indépendants, ce qui donna naissance à la charte de Casablanca, en 1961,  et conduisit deux années plus tard (1963) à la naissance de l’OUA, (l’ancêtre de l’Union Africaine).

Aujourd’hui, ce voyage dans un pays qui s’illustra auprès de son grand père à placer les briques de base de l’unité des pays africains dans un seul creuset, est la preuve qu’il est dans le sillage de son illustre père, sa majesté le roi Hassan II. C’est dans ce contexte que dès son intronisation, le Roi Mohamed VI, a reconduit et modernisé les bonnes relations que son père entretenait déjà avec les présidents guinéens, Ahmed Sékou Touré et Lansana Conté.

Ainsi, la visite du roi Mohamed VI, dans le pays d’Alpha Condé, revêt-il  pour les guinéens,  plusieurs significations, d’ordre diplomatique, religieux et économique, à travers une coopération sud-sud de premier ordre.

Sur le plan diplomatique, elle consolidera d’avantage et servira les intérêts des deux pays. Sur le plan politique et  sur certains dossiers sensibles, Guinéens et Marocains ont  une convergence de vues, ils sont  constamment en phase dans le processus de l’ONU en faveur d’une solution consensuelle concernant l’avenir du Sahara.

 
Elle confortera aussi l’expertise et la présence des entreprises, les  banques marocaines, dans un pays minier comme la Guinée, à fort potentiel agricole et  halieutique.

Sur le plan culturel et religieux, le Maroc qui depuis plus de trois décennies, assure la formation des milliers d’étudiants guinéens dans ses universités et institutions scolaires privées, va désormais renouer les liens historiques entre « l’Islam Africain et le Maroc » par la formation de plusieurs Imams de ce pays.

En somme, cette visite en Guinée, impulsée et mise en œuvre par sa Majesté Mohamed VI, est une consécration d’une vision royale, qui vient concrétiser avec force les liens indéniables d’une politique de coopération multiforme profitable à toutes les parties prenantes, c’est-à-dire, la Guinée et le Maroc.

Contribution: Mohamed Salifou Keïta

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici