Mano River Union : retour à la mission initiale

0
180

Les quatre pays de l’Union du Fleuve Mano (UFM) la Guinée la Sierra Léone la Guinée et la Côte d’Ivoire ont décidé avec la paix retrouvée de revenir désormais à la mission initiale de l’Union, celle d’intégrer les populations de pays membres à travers un plan stratégique sur les dix prochaines années a informé jeudi, à Yamoussoukro la secrétaire générale de l’Union Mme Saran Daraba Kaba.

 »Ce plan stratégique à quatre piliers essentiels », a fait savoir la secrétaire générale de l’UFM jeudi lors d’une rencontre entre le secrétariat de l’UFM et l’INP-HB dans le cadre d’un accord-cadre de partenariat.

Selon Mme Saran Daraba ce plan stratégique concerne le renforcement institutionnel à la fois du secrétariat du Fleuve Mano mais également des Etats membres, l’instauration d’une paix durable dans l’espace Mano, le développement économique et le développement social.

La secrétaire générale de l’UFM a dit l’engagement de l’Union à faire des choix stratégiques dont le premier concerne la formation de l’expertise locale dont le développement économique aura besoin, mais également la construction d’infrastructures routières énergétiques et de télécommunication.

 »C’est sur cette base que pendant huit mois l’ensemble des ministres des quatre pays se sont réunis successivement à Abidjan, à Freetown, à Conakry et à Monrovia pour décider de ce que l’initiative de la Mano River serait pour les cinq prochaines années, c’est à mi-chemin sur la mise en œuvre de notre plan stratégique » a confié la secrétaire générale de l’UFM invitant la Côte d’Ivoire pour un partenariat fécond afin de montrer aux populations des pays membres de la Mano qu’il est possible de gagner le combat contre la division.

AbidjanNET

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici