dimanche, juin 23, 2024

Santé : une étrange fièvre fait des victimes à Macenta

Une maladie dont la nature n’a pas été encore identifiée a causé la mort de 8 personnes dans la préfecture de Macenta, dans le sud-est de la Guinée, a révélé jeudi Dr Sakoba Kéita, directeur de la division de la prévention des maladies au département de la Santé.

Dr Sakoba Kéita qui s’exprimait sur les antennes des médias d’Etat a annoncé le départ d’une équipe d’experts cevendredi pour Macenta, située à près de 800 kilomètres de la capitale Conakry, afin de procéder à des prélèvements d’échantillons sur place, dans le but de déterminer la nature de cette maladie.

Il a toutefois souligné qu’elle se manifeste sous la forme d’une fièvre hémorragique, selon le constat fait sur les cas signalés qui ont été fatals à 8 habitants de la préfecture de Macenta. Ce qui du coup pourrait faire penser à la  »fièvre lassa », a-t-il indiqué.

Il a rappelé que la  »fièvre lassa » s’était révélée il n’y a pas très longtemps dans une localité libérienne, non loin de la préfecture de Macenta.

Dr Sakoba a affirmé que les autorités guinéennes ont alerté les partenaires des questions de santé, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS), suite à cette maladie étrange qui vient de se déclarer dans le sud de la Guinée.

A noter que la  »fièvre de Lassa » est une fièvre hémorragique foudroyante  »causée par un arenavirus nommé virus de Lassa, proche de la fièvre Ebola, décrite pour la première fois en 1969 dans la ville de Lassa, dans l’État de Borno, au Nigeria ». Cette maladie serait surtout fréquente en Afrique de l’ouest. Fin

Xinhua

 

 

Latest

Newsletter

spot_img

Don't miss

spot_imgspot_img

Guinée : Immigration clandestine Mouctar Diakhaby nouveau ambassadeur de l’OIM s’active contre le fléau.

L’international guinéen Mouctar Diakhaby a été présenté dans la matinée de ce mercredi 05 juin 2024, comme nouveau ambassadeur de bonne de l’OIM, c’était...

Mission de haut niveau de la (CEDEAO) en Guinée pour discuter du développement du projet de câble sous-marin Amilcar Cabral

Le projet de câble sous-marin Amilcar Cabral vise à relier le Cabo Verde, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia et la Sierra...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici