Dabola: Plan-Guinée signe une convention de partenariat avec les communautés de Dabola

0
227

Dans le cadre de l’exécution des activités du Projet d’Education de Base dans la Région de Faranah (PEB-RF) Plan-Guinée a procédé ce samedi 15 mars, à la signature des conventions de partenariat avec les communautés bénéficiaires à la Maison des Jeunes de Dabola.

 

Présidée par le Secrétaire Général des Collectivités, Mohamed Lamine Sacko, la cérémonie de signature a mobilisé outre  le conseil consultatif, les sous-préfets, les cadres de l’administration scolaire, le parlement des enfants de Guinée au niveau local ainsi que les maires des communes rurales.

Cette signature qui intervient après le lancement officiel  dudit projet les 11 et 12 décembre 2013, vise non seulement à établir des conditions de partenariat entre  Plan-Guinée et les communautés mais aussi engager les acteurs locaux dans le processus de mise en œuvre selon l’approche du donateur  axé  sur le développement communautaire centré sur l’enfant.

Présidant la cérémonie de signature, le Secrétaire Général des Collectivités, Mohamed Lamine Sacko a réitéré l’engagement de l’autorité administrative à veiller au respect de toutes les exigences inscrites dans les conventions, une manière selon l’orateur, d’appuyer Plan-Guinée à atteindre les objectifs qu’il s’est assignés. Notamment la qualification du programme sectoriel de l’Education et le raffermissement de  la coopération guinéo-allemande  à travers la KFW qui a financé cet ambitieux projet.

Dans son allocution de circonstance, le vice maire de la commune urbaine de Dabola, Ibrahima Fofana a, quant à lui, réaffirmé la détermination de l’autorité communale à accompagner  Plan -Guinée dans sa politique de création des conditions de vie favorable aux enfants de Guinée.

Pour le représentant du Plan International, Marius  YAO Boatené, Directeur du Projet Education de Base dans la Région de Faranah, la non réalisation des droits des enfants contribue à l’accentuation de la pauvreté. C’est pourquoi, Marius Boatené a souhaité que les enfants et leurs parents soient les premiers acteurs pour la mise en œuvre de cette flamme de fraternité qui a toujours existé entre la République de Guinée et  Plan-international. Ce, dans le strict respect des conventions déjà ratifiées.

C’est par des prières, danses folkloriques, lecture de coran, interprétation et signatures  des conventions que la cérémonie a pris fin.

Camara depuis Dabola

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici