Parlement : discours d’ouverture très  » moralisateur » du président Kondiano

0
186

La rentrée parlementaire pour la session des lois, conformément à l’Article 68 de la Constitution  a ouvert ces travaux ce lundi 07 avril 2014 dans la salle de l’hémicycle au palais du peuple avec un discours très moralisateur du président Kondiano..

La cérémonie a connu la présence du Premier Ministre, chef du gouvernement, Mohamed Said Fofana, accompagné de quelques membres dédit gouvernement, les diplomates accrédités en Guinée et les  anciens présidents de  l’Assemblée nationale.

Un seul discours a ponctué la rencontre. Celui du Président de l’Assemblée nationale Claude Kory Kondiano. Dans son discours il a invité les députés à avoir les comportements qui reflètent la noblesse de leur mission afin de mériter la confiance du peuple et de se mettre à leur service.

 » Le peuple de Guinée a exprimé le 28 Septembre 2013, un choix massif porteur d’espoir. Tout en le remerciant vivement, nous devons tout mettre en oeuvre pour mériter cette confiance placée en nous en respectant nos engagements vis-à-vis de lui.  Le respect de ces engagements réside dans la prise en compte du rôle primordial du député dans le processus démocratique » affirme Honorable Kondiano.

 » Un rôle que le député devra jouer pleinement en dépit de ses moyens limités, de la perception parfois négative que l’opinion se fait de son statut notamment dans les pays africains et surtout en Guinée. Il devra le jouer non pas en privilégiant les considérations partisanes et personnelles, mais plutôt la finalité de sa mission, à savoir la consolidation du processus démocratique et le bien être du peuple dont il est le représentant à l’Assemblée nationale.

En tout état de cause, chacun de nous est observé par ce JUGE SUPREME à qui appartient seul le pouvoir de sanction positive ou négative susceptible de frapper chaque député.

C’est donc dire que nous avons tous intérêt, dans l’exercice de cette haute fonction, à avoir des comportements qui reflètent la noblesse de la mission, à nous, confiée par le peuple. Autrement dit, cela nous oblige à nous mettre à son service et non à notre propre service.

C’est pourquoi, nous devons tout mettre en ouvre, tant au cours de la présente session que de celles à venir pour adopter des lois qui prennent en compte les préoccupations essentielles de nos mandants. »a-t-il déclaré.

Poursuivant son intervention, il dira qu’à la date d’aujourd’hui,le bureau de presse de l’Assemblée nationale n’a reçu aucune proposition de lois ou de projet de lois.

 » A la date d’aujourd’hui, le Bureau de l’Assemblée Nationale n’a encore enregistré aucun projet ou proposition de loi. Par contre, une proposition de Loi modifiant et complétant la Loi N°91/15/CTRN du 23 décembre 1991 relative au Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale est déjà élaborée par la Commission des Lois du Parlement et une étude de la réforme administrative est en cours » informe le Président de l’Assemblée.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici