Manif de rue et Ebola, deux sujets forts de la rentrée parlementaire

0
242

Hier, à l’occasion de la rentrée parlementaire, deux sujets d’intérêt semblent dominer le débat. En tout cas, en croire au discours officiel du président de l’institution, Honorable Claude Kory Kondiano.

 » On est obligé de reconnaitre les efforts inestimables de nos partenaires au développement pour contenir l’épidémie. Mais force est de reconnaitre aussi que les équipes déployées dans les zones touchées n’ont pas de moyens suffisants leur permettant  de couvrir toutes les poches atteintes par l’épidémie » affirme le président de l’Assemblée, dans son discours d’ouverture de la Session ordinaire de la dite institution.

 » Au nom de l’ensemble de mes collègues, je remercie tout le gouvernement pour les dispositions utiles prises pour freiner la propagation de la maladie » poursuit Honorable Kondiano.

L’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola, déclarée dès janvier au sud de la Guinée, dans les préfectures de Guéckedou, Macenta et Kissidougou. Le bilan fait état à dae de 95 décès est notifiée depuis l’apparition de cette épidémie.

 » Notre pays connait des manifestations de rues dans certains quartiers de la ville de Conakry suite à la pénurie d’électricité et d’eau. Il est vrai que le droit de manifester est consacré par notre Constitution. Il doit donc être protégé. Mais, il ne saurait être abusivement utilisé au risque de compromettre la paix sociale, l’unité nationale, les acquis démocratiques encore fragiles, le développement et la croissance économique du pays » tire de l’autre côté Honorable Kondiano.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici