Aviation : la Guinée, nouveau membre de l’ASECNA

0
476

L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) va bientôt accueillir deux nouveaux membres, la Guinée Conakry et le Sud-Soudan qui ont exprimé le désir d’intégrer l’organisation, a déclaré jeudi à Dakar son directeur général, Amadou Guittèye à l’APS

‘’Le président de la Guinée Conakry l’a formellement déclaré à l’ASECNA. Il l’a notifié verbalement au Président Macky Sall qui nous l’a dit. On attendait que la paix revienne définitivement, et nous allons relancer le processus’’, a-t-il dit.

Le directeur général de l’ASECNA, qui était invité par l’Association de la presse étrangère au Sénégal (APES), souligne que ‘’le Sud-soudan- pays anglophone- est aussi venu à Dakar, en 2012, déclarer qu’ils sont intéressés à adhérer à l’ASECNA’’. Selon lui, ‘’la France n’a plus de mainmise’’ sur l’organisation.

‘’Nous avons mis en place un mécanisme de coopération avec l’assistance de la France et d’autres pays pour aider le Sud-Soudan à la mise aux normes de ses infrastructures aéronautiques’’, a-t-il révélé, rappelant que sa structure est ouverte à tous les pays. ‘’Nous avons des lusophones, des hispanophones qui sont membres de l’ASECNA’’, a-t-il précisé.

Il a indiqué qu’il n’y avait pas de ticket d’entrée comme dans un club privé. ‘’Il suffit d’avoir des infrastructures qui répondent aux normes de l’aviation civile internationale et d’en faire la requête au gouvernement du Sénégal qui est le dépositaire de la convention’’, a-t-il expliqué.

Il a ajouté : ‘’Nous avons compris que ce n’est pas facile de monter une structure comme l’ASECNA. Si l’ASECNA était à recréer, on n’aurait pas su faire parce que de plus en plus les Etats ne sont pas conscients de l’importance de l’union.’’

‘’Nous avons une structure basée sur la solidarité. Il n’y a pas de pays qui ne puisse pas apporter quelque chose. Tout le monde est important et c’est vraiment essentiel que les Etats se retrouvent’’, a ajouté le directeur Général de l’ASECNA.

‘’On est 18 Etats membres dont 17 pays africains, plus la France. On gère un espace aérien de 16 millions de km2’’, a-t-il souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici