Bras de fer à la Communication entre le ministre Makanéra et le DG de la RTG

0
190

Yamoussa Sidibé, Directeur général de la RTG, a porté il y a deux jours des gants en fer lors d’une sortie médiatique à titre d’une  » mise au point » à propos d’une circulaire du patron du département de la Communication autour de la publicité.

 

Nul ne s’attendait, à dire vrai, à cette sortie soudaine du directeur général de la radiodiffusion télévision nationale ( RTG) ! Yamoussa Sidibé, a marqué son territoire en apportant des précisions au sujet de la pub sur les ondes des médias d’Etat.

 » L’écran publicitaire de la R.T.G est géré par l’Office Guinéen de la Publicité (OGP). Tous les spots commerciaux relèvent ainsi de l’O.G.P. Je précise toute fois que tout spot dépassant une minute est considéré comme un publireportage. La diffusion de tout spot à relent politique relève de la direction générale de la R.T.G’’ explique le journaliste.

Plus loin, Sidibé persiste que  » le sponsoring des émissions ou des programmes, la publicité promotionnelle, le publireportage, la gestion des ‘bartéring’, la gestion des échanges de services, de communiqués commerciaux, relèvent du service Marketing et publicité de la R.T.G.’’

Et avec un ton plus ferme, ce présentateur de renom de la RTG indique :  » l’OGP est tenu à partir du lundi 21/04/2014 de faire accompagner chaque spot qu’il transmettra au service Marketing et publicité de la R.T.G par une copie du contrat ou du protocole qu’il pourra négocier avec l’annonceur’’ !

Au département de la Communication, cette sortie du directeur général de la RTG, semble provoquer un remue-ménage. Vendredi matin, une réunion  » extraordinaire » du cabinet a été convoquée. Le DG  » frondeur » de la RTG, n’y a pas été vu, en croire nos sources. Mais son adjoint, Fana Soumah, avait répondu présent.

La réunion du cabinet avait duré une ou deux heures. On ignore pour le moment la décision prise.

Quelques temps seulement après sa prise de service, le ministre de la Communication, Alhoussein Makanera Kaké a fait passer une Circulaire dans les services relevant de son département à propos de la publicité.

Cette note rappelle aux chefs de service que  » seul l’OGP ( Office guinéen de publicité » est habilité à ordonner la diffusion des spots de publicité sur les antennes des médias publics’ ».

Certains responsables de services, tout en grinçant des dents à cause de cette décision qui éloigne certains fonds liés à la publicité de leurs caisses, semblent obtempérer.

A défaut d’une subvention de l’Etat accordée à son service, un responsable de service a confié à GuinéeTime ses inquiétudes. Mais note que  » 70 pour cent de la manne engrangée par la publicité reviendra au service diffuseur ».

 » Cette décision a toujours existé au sein du département. Elle n’est pas nouvelle. Avant, toute la publicité dans les médias de services publics  était effectivement gérée par l’OGP. Mais au fil du temps, tout a changé » précise cette source.

Le bras de fer engagé entre le ministre Makanera et le DG de la RTG, Sidibé, fait dire à plusieurs observateurs qu’une guerre de réseaux sera enclenchée à Sèkhoutouréyah. Tous les deux, étant déjà forts de leurs  » appuis » au près du Pr Alpha Condé.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici