Journalistes molestés, voici la version du chargé de Com du RPG-arc-en-ciel

0
216

Comme nous l’écrivions tantôt, deux journalistes de radios privées ont été pris à partie samedi dernier au siège du RPG-arc-en ciel. Sur la question notre rédaction a joint au téléphone, le responsable de la cellule de communication du parti présidentiel, Souleymane Doumbouya. Voici sa version des faits.

‘’ Les journalistes n’ont pas été battus comme on le raconte. Ce qui s’est passé samedi est du au fait que ces journalistes se soient infiltrés dans la salle de l’assemblée sans accréditation. Ils sont venus clandestinement s’installer  et tenter d’enregistrer les sons  sans se présenter au bureau du parti. Or un journaliste n’est pas un espion. C’est ainsi qu’ils ont été mis dehors sous l’agitation de certains militants. Ceux qui disent que je leur ai proposé 300 000 francs c’est archi-faux. Ce que j’ai fait c’est que je leur ai remis cinquante milles francs en tant que grand frère, car le journaliste de lynx fm m’avait dit que sa chemise a été déchirée. Ce que je déplore c’est que c’est le reporter de lynx fm qui voulait s’imposer et occasionner peut être l’incident. Et mieux il n’était pas identifié. Quand on lui a dit de présenter son badge, il nous a montré la carte de Convergence fm du Sénégal or il se réclame de lynx fm. Malgré tout, moi j’ai calmé le jeu parce que les journalistes sont à protéger à tout prix. Nous ne sommes pas un parti hostile à la presse. Mais nous allons bientôt écrire à toutes les rédactions pour leur dire d’accepter d’envoyer les journalistes identifiés sur le terrain pour que nous puissions éviter de tel incident’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici