SOGUIPAH : Mariama Camara garde son  » trône »

0
339

Par décret présidentiel, la directrice générale de la Soguipah, Mariama Camara, a été confirmée dans la soirée du mardi à son poste au moment où certaines voix réclament son départ.

 

Certains ressortissants de la ville, Diécké dans Yomou  qui abrite la Soguipah, ont réclamé à cor et à cri son départ, Alpha Condé en a décidé autrement. La dame dont le nom se confond depuis très longtemps à la société guinéenne des palmiers à huile et hévéa restera à la tête de son royaume.

Sa longévité à ce poste- 27 ans-, dit-on, serait liée aux prouesses, l’imagination et la gestion de cette unité industrielle en Guinée. Mieux,  » certains partenaires » de la boîte n’entendraient pas le départ de cette dame.

Pourtant, en plus du  » péché » de la longévité à cette fonction, des voix s’élèvent ces derniers temps contre la manière de recrutement à la Soguipah.

En mars 2014,  » les femmes ont été profondément choquées en constatant que la Soguipah embauche de nouveaux employés alors que les résultats d’un test de recrutement récemment organisé par la société ne sont toujours pas publiés. »

Aussi, les populations autochtones demandent une amélioration du traitement des populations de la zone, en termes de ristournes reversées à la localité par la SOGUIPAH, et réclament le départ de sa direction qu’ils accusent de « corruption et de favoritisme ». 

En maintenant à son poste Mariama Soguipah Camara, Alpha Condé semble avoir pris toute la mesure de sa décision pour ne pas avoir sur son dos, les populations de Diécké. La présidentielle de 2015 n’est pas loin !

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici