Alpha Condé retire 4 pick-up aux directeurs de la RTG

0
207

EXCLUSIF– Quatre pick-up, des véhicules de service remis à la direction générale de la RTG Koloma, ont été repris vendredi dernier par le président Alpha Condé a appris GuinéeTime de sources concordantes.

 

C’est à travers le ministre de la Communication, Alhoussein Makanera Kaké, que les clés de ces quatre véhicules ont été remises au locataire de SèkhOutouréyah.

Selon nos sources, ces voitures sont actuellement garées à SèkhoutoUréyah. Un responsable de média d’Etat dit de son côté que ces engins sont remis aux garages du gouvernement.

Ces pick-up de service étaient au service de la direction générale de la RTG, repartis aux quatre directeurs dont un pour le directeur général ( Yamoussa Sidibé), un pour le directeur technique (Dr Alsény Bangoura), un au directeur de la radio nationale ( Kaba Condé) et le dernier au directeur de la télévision nationale ( Fodé Tass Sylla).

Il est à noter que le véhicule qui devait servir à Yamoussa Sidibé, était jusque là dans les mains de l’ancien ministre de la Communication, Césaire Kpoghomou qui, après son départ des affaires, n’a pas eu de scrupules de garder à son domicile ce denier public.

Quelles raisons ?

Les garages du gouvernement comptent des centaines de VA. Il devient curieux que la décision de retrait de quelques véhicules portent sur des cadres du ministère de la Communication.

Fodé Tass Sylla, qui détenait un des engins, ne connait pas la raison de ce retrait mais n’a  » fait que remettre les clés au ministre Makanera Kaké ».

De sources proches de la Présidence rapportent que la mise à disposition de ces véhicules par le Président de la République répondait aux soucis de voir la RTG se faire l’écho du pays profond. L’on se souvient que lors d’une sortie médiatique, Pr Alpha Condé avait tiré à boulets rouges sur ce médium public qui ne souciait guère de la vie des artisans, paysans et autres compatriotes dans les régions du pays.

Dans cet ordre d’idées, il avait privilégié la RTG- au profit des autres médias publics qui tirent aussi le diable par la queue- en leur offrant plus d’une cinquantaine d’ordinateurs et ces quatre pick-up.

Pour nos sources, Alpha Condé pense que ces véhicules ne sont pas utilisés  » à bon escient ». Au lieu de servir aux reportages du terrain, ces engins sont mis simplement à la disposition des  » chefs » basés à Conakry.

Par ailleurs, poursuivent nos sources, le président guinéen a du mal à avaler l’affaire de la couverture médiatique de l’arrivée à Conakry du Roi Mohamed VI du Maroc. Des millions de francs guinéens avaient été détournés, accuse-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici