Guinée : Emirates Global Aluminium sécurise ses intrants

0
244

Le nouveau géant de l’aluminium obtient le feu vert des autorités guinéennes pour lancer son projet de raffinerie d’alumine. L’ investissement massif en Guinée permettra à Emirates Global Aluminium de sécuriser ses approvisionnements en bauxite et en alumine.

 

L’assemblée nationale de Guinée a ratifié le 24 juin, à l’unanimité des députés présents, l’avenant numéro deux du projet Global Alumina Corporation (GAC). GAC est la filiale alumine d’Emirates Global Aluminium (EGA), l’aluminier détenu par le fonds d’Abu Dhabi Mubadala DevelopmentCompany et celui de Dubaï, Investment Corporation de Dubaï. Disposant d’un budget de 5 milliards de dollars, GAC pourra développer un nouveau complexe dans la zone de Boké/Kamsar. 

A Sangarédi sera développée une nouvelle mine de bauxite destinée à l’exportation qui devrait être opérationnelle dès 2017. Un terminal portuaire à Kamsar, ouvert à d’autres utilisateurs, devrait entrer en activité en 2017.

La construction d’une raffinerie d’alumine, d’une capacité annuelle de 2 millions de tonnes (Mt) entrera en construction en 2018. Pas moins de 1 milliard de dollars sera investi dans la première phase du projet qui sera achevée en 2017 qui entrainera la création de près de 3 000 emplois directs et indirects. Pendant la deuxième phase du projet, de 2018 à 2022, ce sont jusqu’à 11 000 emplois directs et indirects, qui pourraient être créés. 

Cet investissement massif en Guinée permettra à Emirates Global Aluminium de sécuriser ses approvisionnements en bauxite et en alumine. Avec les capacités conjointes de Dubai Aluminium (DUBAL) et Emirates Aluminium (EMAL), il assure la moitié de la production de métal léger du Moyen-Orient. Le groupe devrait atteindre un rythme de production annuel de 2,4 Mt de métal primaire en 2014, assez pour devenir le cinquième producteur mondial d’aluminium.

L’Usine Nouvelle

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici