Religion : début de ramadan avec une flambée des prix

0
272

Ce dimanche 29 juin, la communauté musulmane de Guinée, à l’instar de la Umma islamique, a débuté le mois de ramadan, une période de pénitence, de prières et de sacrifices. En Guinée, les citoyens sont confrontés à une flambée des prix des denrées de première nécessité.

 

Cette année, les Guinéens commencent à observer le mois de jeûne au même moment que beaucoup de pays comme la France, la Côte d’Ivoire etc…Moins de polémique cette année contre aux années précédentes où un écart de 24 h est souvent constaté entre des groupes.

 Le croissant lunaire annonçant le début du jeûne musulman, a été aperçu dans le village de Bouboya, dans la préfecture de Dubréka, à environ 50 km de la capitale.

Le Secrétaire aux Affaires religieuses, Abdoulaye Diassi, a convié les musulmans à débuter le jeûne dimanche sur toute l’étendue du territoire national, exhortant ainsi les fidèles à se consacrer exclusivement pendant les trente jours à la prière, à la lecture du Coran, aux invocations et aux sacrifices.

Dans les marchés de Conakry, le femmes y ressortent avec stupéfaction, indignation et colère. Tenez, ce dimanche, premier jour du ramadan, une dame a confié à GuinéeTime qu’une flambée des prix est déjà constatée.

 » Même les commerçants  détaillants s’en plaignent déjà » dit cette dame.

Le sucre, chez certains boutiquiers, passent par exemple de 6500 à 8000 le kilogramme.

 » C’est mieux de se ravitailler chez les grossistes » conseille notre source.

Pourtant, comme à la veille de chaque ramadan, les autorités du ministère du Commerce ont rencontré les opérateurs économiques du pays pour plancher sur cette problématique. Afin que les fideles musulmans soient soulagés durant ce mois.

Hélàas, à chaque année, les mêmes résulttats, en dépit de cette initiative.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici