Dernière minute: le dossier Guinée validé par l’ITIE internationale

0
324

Ouf! La Guinée obtient enfin son ticket de conformité aux principes de l’Initiative pour la transparence des industries extractives -ITIE après tant d’années de rendez-vous manqués. La bonne nouvelle est tombée hier 2 juillet aux environs de 16 heures (heure locale) à Conakry.

Le dossier de la Guinée a été examiné et validé mercredi 2 juillet dans la capitale mexicaine, Mexico. Cette validation du dossier guinéen a été possible grâce essentiellement à la volonté politique du gouvernement, au poids relationnel personnel du chef de l’Etat et au travail technique titanesque abattu par le secrétariat technique de l’ITIE, selon Iboun Conté chargé de communication de la branche minière de la société civile guinéenne, « Publiez ce que vous payez ».

La validation du dossier guinéen devant le conseil d’administration de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives – ITIE intervient au moment où le président du comité de pilotage de l’antenne Guinée de l’ITIE internationale est suspendu de ses fonctions de secrétaire général du ministère des Mines et de la Géologie. Lui qui avait jusque-là mené de bout en bout les tractations en vue de la validation du dossier Guinée.

En effet, la conformité de la Guinée aux principes de l’ITIE traduit en termes simples, une amélioration de la gouvernance dans le secteur des mines. C’est dire désormais en Guinée,le cadastre minier est assaini que l’on connait le nombre de sociétés en phases d’exploitation, et en phase de projet. Que les paiements des taxes et autres aspects fiscaux sont connus donc publiés… Que finalement, la Guinée est un pays qui inspire confiance et transparence en matière d’investissements miniers.

Seulement voilà, cette validation ne doit en aucun cas pousser le gouvernement surtout les acteurs sociaux évoluant dans les mines à tomber dans le triomphalisme aveugle. Le combat, la pression pour une meilleure gouvernance des ressources minières doit continuer sans désemparer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici